fbpx

CIF – Congé Individuel de Formation

Le Congé Individuel de Formation permet aux salariés d’une entreprise de suivre une formation qualifiante, diplômante ou de reconversion, tout en continuant à faire parti de l’entreprise dans laquelle il est employé.

Le CIF permet :

  • de se former
  • de se mettre à niveau
  • de se réorienter professionnellement

À qui s’adresse le CIF ?

Le Congé Individuel de Formation (CIF) s’adresse à tous les salariés, qu’ils soient en :

  • CDI (Justifiant d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non (3 ans s’il est salarié d’une entreprise artisanale de moins de 11 salariés), dont 1 an dans la même entreprise.)
  • CDD (Justifiant d’une activité salariée d’au moins 2 ans, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD, au cours de la dernière année.)

Les formations proposées en CIF par Cogefi Formation

Toutes nos formations diplômantes de niveau Bac +2 à Bac +5 peuvent être suivient dans le cadre du CIF.
Voir la liste de ces formations en alternance éligibles au CIF (BTS, DEES, Mastère).

Quels sont les avantages du CIF ?

Le dispositif du CIF donne de nombreux avantages dans son dispositif et son organisation pour le salarié d’une entreprise  :

  • il est disponible tout au long de sa carrière.
  • le salarié conserve son statut au sein de son entreprise
  • le salarié conserve les avantages liés à son entreprise (primes, congés payés, avantages sociaux…).
  • le salarié conserve sa rémunération
    Si le salaire brut est inférieur à deux fois la valeur du smic (2 996,93€) la rémunération est identique.
    Si le salaire est supérieur à deux fois la valeur du smic :
    – pour un CIF inférieur à 1 an ou 1200 heures : le salarié sera rémunéré à hauteur de 80% de son salaire brut.
    – pour un CIF supérieur à 1 an ou 1200 heures : le salarié au delà d’un an ou des 1200 heures, sera rémunéré 60% de son salaire brut.

Note : Attention, les formations homologuées et diplômantes de l’enseignement technologique et les formation de reconversion indépendantes du plan de formation donnent le droit à une rémunération supérieure à 90% du salaire brut.

Quelles sont les modalités du CIF ?

Afin de pouvoir accéder à un CIF, il faut en faire la demande écrite à l’employeur en spécifiant :

  • les dates de formation
  • le nom de l’organisme formateur
  • le titre de sa formation
  • sa durée.

Ce courrier, de préférence recommandé avec AR, doit parvenir à l’employeur au moins

  • 120 jours avant le début de la formation si cette dernière dure plus de six mois et si elle est à plein temps).
  • 60 jours avant le début, si la formation souhaitée dure entre 3 et 6 mois et qu’elle s’effectue à temps partiel ou en plusieurs session.

Si les conditions sont réunies, la réponse vous sera donnée un délais de 30 jours.

Dans le cas d’un refus injustifié, le salarié peut alors se tourner vers les délégués du personnel ou l’inspection du travail.

“Quels sont les changements attendus pour la réforme du CIF : le CPF de transition professionnel ?”

Le compte personnel de formation de transition professionnel remplacera le CIF au 1er janvier 2019. Contrairement à son prédécesseur qui comptabilise le compte formation en heures, le CPF de transition est monétisé à hauteur de 500€ par an dans une limite de 5000 €.
À compter de 2020, il devrait être géré directement par les régions.
À noter que si ses modalités demeurent encore un peu floues, ses conditions d’application devraient avoir les mêmes pourtours que celles du CIF.

Menu